Les travaux de la station d'épuration avancent - CANCALE (35) - CNR Construction

Les travaux de la station d’épuration avancent – CANCALE (35)

CNR | 1 août 2017

En 2018, deux nouveaux bassins augmenteront la capacité de la station d’épuration de la Souchetière, de 12 000 à 18 000 équivalents par habitants.

Mardi, Pierre-Yves Mahieu, le maire, et les élus de la ville se sont donné rendez-vous à la station d’épuration de la Souchetière pour faire le point sur l’avancement des travaux d’extension.

« Cette extension répond à plusieurs impératifs, explique Vincent Aubry, directeur du service aménagement et urbanisme de la ville. Augmenter la capacité de la station d’épuration pour répondre aux pics d’été, où la population de la ville augmente sensiblement, mais aussi pour le futur développement urbain. Contribuer à un meilleur environnement en améliorant à la fois la qualité des rejets et les nuisances sonores pour les riverains. »

Il existait trois bassins, deux d’oxygénisation et un de clarification. Deux bassins vont remplacer les deux plus petits et le troisième va être rénové avec un système de brassage plus performant. À la fin des travaux commencés en juin et qui vont durer dix mois, la capacité de la station d’épuration passera de 12 000 à 18 000 équivalents par habitants.

« Les deux bassins feront 23 et 24 mètres de diamètre pour une hauteur de six mètres. 550 mètres cubes de béton et 36 tonnes d’acier sont nécessaires, commente Adrien Rippert, ingénieur des travaux à CNR construction et génie civil. Le gros oeuvre sera terminé fin octobre. Nous procéderons ensuite aux essais de mise en eau. »

Sécurisation des réseaux d’assainissement

Les travaux d’assainissement s’étendent aussi au réseau de canalisation, notamment à la suppression de la canalisation qui se trouvait le long de la falaise du Hock, qui faisait courir des risques importants sur l’environnement.

À cet effet, la mise en service de deux nouveaux postes de pompage interviendra le 19 juillet. Le délestage du relevage de La Houle sera allégé.

D’autres réseaux seront modernisés, rue des Français-Libres et boulevard d’Armor, par gainage. Le coût de l’ensemble de ces travaux s’élève à quatre millions d’euros, financés un tiers par l’Agence de l’eau, un tiers par autofinancement de la commune et un tiers par l’emprunt.

« Le développement de la ville ne doit pas se faire au détriment de son environnement, souligne Pierre-Yves Mahieu. C’est pour cela que ce très gros investissement était nécessaire pour le développement durable de notre ville. »

Source : http://www.ouest-france.fr/bretagne/cancale-35260/les-travaux-de-la-station-d-epuration-avancent-5143581

Sur le même sujet

Sur cette opération, CNR réalise le gros-œuvre pour le compte du Groupe Launay (Maître d’Ouvrage) et Hamonic+Masson & Associés (Maître d’Œuvre). Le programme a remporté le Prix GRDF du Grand Public 2018…
Persuadée que l'avenir appartient à ceux qui innovent et refusent les idées préconçues, CNR se démarque par son engagement dans des projets audacieux comme le développement du "BIM pour tous".…
Mandataire du groupement Génie Civil, VRD et CES, nous réalisons actuellement une unité de méthanisation à MARBOUE (28) pour un montant de 1 475 000.00 €. Ce chantier de 9…